X

Château la Fleur Peyrabon

Pauillac



Château la Fleur Peyrabon

Route du Fournas
33250 Saint-Sauveur-Médoc

+33 5 56 59 57 10
+33 5 56 59 59 45
www.chateau-peyrabon.fr

Coordonnées GPS
45.194543 / -0.803668000000016
Œnotourisme

  • Dégustation

  • Visite




Contactez-nous par email

Imprimer la fiche complète

Vin
Château la Fleur Peyrabon
Appellation
Pauillac

Sélection Officielle Millésime
2008/2009/2010/2011/2012/2013/2014/2015
Terroir
Graves
Superficie
7 ha
Densité de la plantation
64% 8 500 pieds/ha, 36% 6 500 pieds/ha
Rendement
50 hl/ha
Cépage
67% Cabernet Sauvignon, 26% Merlot, 7% Petit Verdot
Âge de la vigne
14 ans

Vinification
vinification parcellaire; température de fermentation 25-26°C (cuve béton thermorégulée)
Élevage
Traditionnel, 14 mois en barrique dont 50% de barriques neuves
Vendanges
manuelle

Production
42-48 000 bouteilles
Commercialisation
France et export (Négoce Bordelais)
Langues parlées
Français, Anglais
Note de dégustation
14/20 (millésime 2008) - Gault & Millau
"Un Pauillac tendre au fruit velouté et généreux. La bouche est tramée mais sans lourdeur. Un vin de plaisir qui préserve la rigueur du terroir dans une version opulente."
16/20 (millésime 2010) - Le Point/Jacques Dupont
Fruits noirs, sanguin, bouche ronde, élégant, tannins serrés et doux, beaucoup d'allure, belle longueur, délicat et solide, très jolie trame tannique.


Imprimer la fiche complète





Premier souvenir
Une collection de Château D'Arches des années 50 à 60 qui a fait les beaux jours de mémorables soirées estudiantines.

Un mot pour définir mon vin
Racé

Histoire du château
La carte de Belleyme datant de 1766, sur laquelle figure Château Peyrabon, est la plus ancienne trace écrite que nous connaissions de la propriété. Par la suite les archives permettent de reconstituer une histoire particulièrement mouvementée avec pas moins de 19 propriétaires différents entre 1785 et 1998, parmi lesquels : François Badimont qui à partir de 1821 entreprend d’importants travaux pour donner à la maison de Maîtres d’alors son architecture Renaissance actuelle en rajoutant quatre tours. Arnaud Armand Roux, propriétaire de 1865 à sa mort en 1900, négociant demeurant à Pauillac, personnage hors du commun, qui intenta un procès au classement de 1855 au motif qu’il obtenait, pour le Château Peyrabon, des prix équivalents aux Crus Classés. C’est à son époque que la reine Victoria assista à un concert de harpe dans le salon du château. La famille Babeau qui racheta à un filateur du Nord, Jean Béra, en 1958, et qui sur deux générations, reconstitua le vignoble détruit par le gel de 1956 ainsi que les cuviers et chais, puis agrandit le vignoble en 1977 en rachetant plusieurs parcelles à son voisin le Château Liversan. Depuis le 30 juin 1998, Millésima, Maison de négoce Bordelaise leader sur le marché de la vente par correspondance des plus grands vins Français. Patrick Bernard, son PDG, investit immédiatement plus de 15 M de Francs dans le vignoble et les bâtiments d’exploitation et entreprend un travail de fond pour redonner aux vins de Peyrabon leur lustre d’antan.

Accord mets/vin que je suggère pour mon cru
Souries d'agneau confites

Imprimer la fiche complète


Cet espace est réservé aux adhérents de l'Alliance des Crus Bourgeois du Médoc.
Merci de remplir vos identifiants et mot de passe pour vous connecter.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Pour le récupérer, merci de bien vouloir renseigner votre adresse email.
Veuillez remplir le formulaire ci-dessous :